04 octobre 2007

CYBERPUNK

Lorsque la poésie meurt L'enfer commence Sam Francis Hafiz Geluwe, en homme consciencieux, notait l'empreinte de ses rêves lorsque ceux-ci étaient susceptibles de receler la pointe d'un sens caché. Il restait alors allongé sur son hypno-couche - ou lit-H - et tendait un bras vers le cube noir posé sur une tablette translucide. D'un simple effleurement, il activait la machine et lui chuchotait : — Mode enregistrement Le rêve d'Hafiz ... [Lire la suite]
Posté par kether à 22:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]