862047_c4ce32e0cc5f4bb5ee9e30dc37356593

Un moment de répit dans le cyclone. DSC02674

Bouclage d'un très épais tapuscrit que je trimbale depuis pas loin de dix ans. NETHERLIPS. Du fantastique, de l'héroïc Fantasy sombre, du gore ou tout simplement ma définition de l'épouvante ? Un travail assez long et assez rude, puisque trois ans auparavant, suite à une trahison de mon système informatique et à un worm assez vicieux, j'en avais perdu plus de 100 pages que j'ai entièrement ré-écrites.

Je l'ai imprimé chez Blurb pour un crash-test de lecture dans le métro et ça marche encore, j'arrive toujours à me faire peur avec ce texte qui me semble toujours aussi "étranger". Le début en particulier est à la limite du soutenable malgré un côté classique. Mélange de réalisme, de doc précise et de magie pure. J'ai mis deux semaines à la relire et le vrai boulot commence maintenant, dans les corrections et la ré-écriture.

L'héroïne se doit d'être plus âgée. 15 ans, c'est un peu abusé pour les situations, ses réactions et son langage, tout simplement. DSC02673. Et la toute fin n'est pas totalement satisfaisante. Enervante, plutôt. D'autres petits détails doivent être corrigés. Je le bosserais en dessinant quelques personnages et décors à côté, retrouver le plaisir intense du dessin.

J'ai l'impression d'avoir bouclé un cycle, cette fois, vaincu un livre impossible, pensé à l'origine comme un mélange contre-nature entre des univers Clive-Barkerisiens et mes lectures d'alors (l'intégrale des Duras dont certains textes flirtent avec un étrange inquiétant). Over the hill but not dead !

Enfin, voilà, c'est fait. 10 ans à écrire, 10 ans à le faire publier, peut-être. DSC02675

Je suis juste content de l'avoir terminé, le texte est là, effrayant, infernal, bienvenue en enfer !