41YT_TR4wkL__SL500_AA240_

Sortie ce jour de cette version remastérisée du Mal du Double-Bang, autrefois (1992, année de la lose) paru en série noire et sous cette forme.

CU96CANNUK00CA2RFRN7CALI0AS7CAES3T6FCANS24DYCAKZZLAXCAYNHHOTCAL69RG8CATI9N8NCAHAJZFTCAKVOX0ACA0SO3LCCAE39E97CAEUB5HVCAWVF357CA0HJVQQCAJSBB62CAN2DI5ICAF0Y3QN

Exercice délicat de relire et de corriger un texte si ancien. J'ai résisté à la tentation de modifier radicalement pas mal de choses, l'époque, la langue et ma vision du rap entre autre ayant bien changé par rapport à ces années où je ne jurais que par le Grunge/Noïse de chicago et le Métal Industriel. Mais j'ai en profité pour modifier deux énormes bourdes qui parfois revenaient me hanter la nuit.

Au final, l'objet est trés beau, la photo bien sympa (encore Stef Burlot) et j'ai pu ressortir mon portrait par le regretté Lucio Mad en guise de 4 ème. Malgré un inévitable côté "daté", entre argot polardeux classique et fausse langue orale, quelques élucubrations sur la dope et une structure générale foutraque, le texte conserve un aspect série-B poisseuse entre noirceur, dinguerie et humour façon Pieds-Nickelés. Ce qui me ramène à des réflexions récentes sur Fréderic Dard, sans doute le véritable second pilier du polar francophone avec Simenon.

17 ans après, j'ai même réussi à me choquer pendant certains passages ! Pour me soutenir dans mes relectures, j'ai fait appel à la force de DJ BLESS / SUTTER KAIN. Du rap horrorcore extrême totalement en phase avec les UNHOLY 3, groupe central du  bouquin.

http://www.myspace.com/suicidekingz

Pour ceux qui ont déjà la première version, voici la liste des corrections...

Page 1 :           Ligne 2 : BANG et non pas GANG

Page 37 :         Ligne 6 : j’étais bourré de talent

Page 39 :         Ligne 2 : mon truc, en toute   Ligne 5 : de conchier…

Page 41 :         Ligne 16 :         : la vitesse serait telle, qu’au freinage, on risquait de…

Page 47 :         Ligne 24 :         : c’était un prénom qui me…

Page 48 :         Ligne 5 :           : Mettre « Minitel » en italique.

Page 52           Ligne 1 :           du loser.

Page 81 :         Ligne 4 :           de gamins.

Page 83 :         Ligne 19          Cheval Noir

Page 106 :       Ligne 13 :         trônait un petit mec replet…

Page 106 :       Ligne 20 :         chemise noire gaufrée ainsi..

Page 106         Ligne 21 :         ses jambes étaient croisées.

Page 126 :       Ligne 9 à 12 : virer le passage sur le chèque (déjà encaissé le chapitre précédent).      La journée avait été tranquille, je l’avais passée au plumard…

Page 139 :       Ligne 5 :           acheter du matériel…

Page 147 :       Ligne 16 :         Manque le tiret au début.

Page 148 :       Ligne 5 :           j’ai eu une montagne d’emmerdes…

Page 156 :       Ligne 12 :         pour acheter des packs de bière, des gobelets et quelques

bouteilles d’alcools forts…

Page 169 :       Ligne 19 :         ou préparer les grillades…

Page 173 :       Ligne 9 :           le Mal du Double…

Page 173 :       Ligne 23          Manque le tiret au début.

Page 197 :       Ligne 19 :         De rappeurs…

Page 201 :       Ligne 23 :         Mettre « luxurieuses » en italique

Page 208 :       Ligne 17 :         pauvre mec ! Je me casse !

Page 214 :       Ligne 18 :         Je crois que j’ai pas le choix, non ?

Page 229 :       Ligne 25 :         Cheval Noir

Page 246 :       Ligne 21 :         liseret

Page 253 :       Ligne 6 :           du Mal du Double…

Page 265 :       Ligne 8 :           c’est pas sorcier comme truc

Page 266 :       Ligne 15 :         m’a gerbé dessus.

Page 276 :       Ligne 10 :         heures, si je m’en réfé-

Page 284 :       Ligne 21 :         Un jeune serveur

Page 286 :       Ligne 3 :           Je finirais

Page 287 :       Ligne 1 :           cruciaux avec mon frère.

Page 295 :       Ligne 3 :           grandissait dans les…

Page 295 :       Ligne 20 :         le Mal du…

Page 301 :       Ligne 14 :         lui ont payé…

Page 302 :       Ligne 5 :           que d’habitude, attendant le lendemain pour frapper.

Page 303 :       Ligne 12 :         Merde, où j’en..

Page 305 :       Ligne 18 :         le Mal du Double-Bang.

Page 315 :       Ligne 19 :         qui en provenaient

Page 315 :       Ligne 23 :         ramasse-le, Gus !

Page 317 :       Ligne 19 :         loser

Le lien qui va bien chez les amazones (qui font l'amour et la guerre et vendent aussi des livres)

http://www.amazon.fr/mal-du-double-bang-Laurent-F%C3%A9tis/dp/2842194691/ref=sr_1_6?ie=UTF8&s=books&qid=1263459644&sr=1-6