Balades en vert DSC03311

 

C’est la mi-février et je continue à errer dans les rues froides de Paris à la recherche de quelques verres d’absinthe. Ce soir, je commence la nuit à la Cantada, rade métal squelettique pour aller écouter l’excellent TAT. DSC03312 DSC03313 DSC03317

Néo-classique, guitare décharnée et projections en noir et blanc, d’antiques films muets. Lynn y fait une belle apparition. Les cordes et les voix nous charment, nous touchent. DSC03325

L’alcool étrange coule à flot, absinthe, alcool de tabac, blanc et bière. Je retrouve de vieilles connaissances, Cadav, Dora and co… Les survivants des années goths, en forme. Toutefois, personne ne va se risquer à me suivre, ce jeudi, dans mon restau thaï secret. Une soupe roborative, une bière et je continue en solo au REX. Une soirée Kill the DJ ? Chloè/Smagghe, pourquoi pas ? DSC03328

DSC03329J’y retrouve Mia qui m’offre quelques Jäger, en souvenir des années Bato.  Le dernier verre, rempli à ras-bord fera un peu mal ! Je rencontre Clotilde ainsi que Moustic, ancien habitué des soirées de Réda. On nous confond souvent d’ailleurs. L’allure générale, chemise et chapeau, peut-être. Nous devisons un peu. Lui aussi est père de famille. Nous partageons donc quelques similitudes. DSC03336

La musique est assez moyenne, ce soir, bon niveau sonore, une jolie ambiance mais les sets manquent de tenue. Smagghe fait pourtant une belle intro dark/dance sans complexe, suivi par IF qui pourtant avait lancé des très bons titres introductifs (dans un registre électro/italo disco) mais ça retombe. DSC03346

Du coup, je squatte un peu le couloir fumeur, discute avec des jeunes blondes de techno et de minimale, un jeune à bloc me prend pour Freddy Krugger et me présente à une « vraie salope ». Curieuse façon de présenter les gens… Je retourne sur la piste, altéré mais bien. DSC03335

Chloé n’arrive pas vraiment à inverser la tendance déliquescente du mix et son kick est un peu ripou. Je n’insiste pas trop et m’en vais après le salut rituel à Mia.


 

DSC03354 Le lendemain, convention de SF toute aussi moyenne que cette soirée. Parqués dans un secteur glacé, les fanzineux résistent bravement aux fans de Stargate et au cosplay militariste. DSC03355 

Quelques jours plus tard, nous décollons pour Barcelone. Balades, plages, terrasses, expos et vieux quartiers. Beauté urbaine et vraie douceur de vivre. Rien ne m’inspire dans les clubs en revanche. Pas eu assez le temps de creuser et de prendre les infos. DSC03378 DSC03366 

Je me repose sur une plage de sable blanc.

DSC03388