vortex

L'édition est un Vortex ! Projets programmés pour lesquels on passe des nuits blanches et qui passent finalement à la trappe, projets secrets qui, en quelques mois rapportent plus que 15 ans d'écriture, nouvelle donne de l'édition qui survit plusqu'elle ne vit, cruelle et implacable réalité des chiffres de vente réels. Faire comme Musashi envers les dieux, croyez en eux si vous le voulez mais n'attendez rien d'eux.  

Ecrire plus serré, comme un café ou un cocktail sec et tassé. Sabrer dans les digressions, les péripéties, les descriptions à rallonge, les circonvolutions et  les détours.

Voici la conclusion d’une longue période de pause et d’une courte réflexion. Entre les pavés des trilogies interminables et la micro-nouvelle extrême façon « “The last man on Earth sat alone in a room. There was a knock on the door…” » © Fredric Brown ; il y a ce genre, la Novela, qui se trimbale dans les limbes de l’édition française. Textes trop longs pour intégrer les canaux historiques des nouvelles (revues and co) et trop courts pour l’édition romanesque. Sans compter l’obstacle du prix, 10 euros pour 100 pages alors qu’avec 15 euros on tape dans le 250/300. Mettez la novela au prix d’une revue, 7,50 maxi !

Sur le front des nouvelles, il faut noter que les concours tendent à se raréfier ou à disparaître. J’en écris toujours, pour mon propre plaisir ou pour quelques potes. Dernière en date, un court texte fantastico/salingue sur l’argent, inspirée d’une chanson de Daisy Chainsaw, l’imparable « Love Your Money ».  

Le numérique est bien adapté à ce format en revanche, lectures rapides voire furtives sur tablettes dans les transports, à la pause etc… Du coup je poursuis l’aventure Smashwords avec des textes courts et toujours gratuits. Le prochain devrait être le lit de béton 3 et je vais essayer de foutre moins le bronx dans ma mise en page. Guerre en Enfer a été téléchargé 740 fois, ce qui représente un joli petit score.

Reprise également du tapuscrit « Maraudeur », projet fait pour le prix du quai des orfèvres de l’an dernier, remarqué mais non retenu. Roman policier de procédure plutôt sec et speed.

« Netherlips » reste également de côté, je corrige et redessine tous les personnages. Quelques envois et quelques retours intéressants mais je vais le garder encore un peu pour ajouter quelques parties et revoir l’ensemble.

Stay tuned.